blog-politique

blog-politique

L’Europe, la France et les Réformes

Un lien intime unit le décrochage de la France et la panne de l’Europe. Au fondement du déclin français, on trouve le refus de la nouvelle donne née de la mondialisation et de la chute du mur de Berlin. Au fondement du blocage de l’Europe, on trouve le retard des trois pays clés de la zone euro, l’Allemagne, la France, et l’Italie, à engager les réformes rendues nécessaires par les transformations du monde.

L’année 2005 en fut le symbole, qui vit mettre en péril la dynamique d’intégration du continent avec le rejet du projet de Constitution, en même temps qu’implosait le pseudo-modèle social français avec les émeutes urbaines. L’Europe est ainsi devenue le support de la schizophrénie française, qui veut la modernité mais s’oppose aux réformes, revendique l’union politique tout en refusant les transferts de souveraineté, accepte la libération à Bruxelles tout en prônant le protectionnisme dans l’Hexagone, s’engage dans la monnaie commune tout en s’émancipant de toute coordination budgétaire, intègre un espace économique unifié tout en fustigeant le marché, en dénigrant la concurrence et en méprisant les règles de droit.

L’Europe constitue le meilleur antidote aux démons malthusiens français. La présidence française comporte un double enjeu : européen avec la relance de l’Union sur la lancé du traité de Lisbonne; intérieur avec la clarification des incertitudes autour de la stratégie de réformes. La vertu des temps difficiles consiste à forcer la clarté des choix. La Franc a démontré qu’elle conservait un rôle majeur en Europe, pour le pire en 2005 comme pour le meilleur en 2007. L’Europe demeure aussi un atout majeur pour la France, car elle est le meilleur antidote au corporatisme et à l’étatisme, au protectionnisme, au nationalisme et à l’extrémisme. La stratégie de redressement se définit et se conduit au plan national. Mais l’esprit des réformes se confond plus que jamais avec l’esprit européen.

In Le Point, 14 février 2008, by Nicolas Baverez

Laisser une réponse


9 + huit =