blog-politique

blog-politique

Retour sur la Présidentielle et ses débats, ou plutôt le « politiquement creux »

« L’anecdotique et le vulgaire ont jonché la présidentielle. Ils illustrent la pauvreté des débats due à l’absence de visions. Tandis qu’un monde s’achève, terrassé par les réalités que les idéologies croyaient pouvoir faire disparaître, la politique sonne creux : 65% des sondés ont trouvé la campagne inintéressante. Le désert intellectuel s’est dévoilé en cette période aiguë où tout reste à inventer. Trente ans de récitations officielles ont eu raison de la curiosité et de l’esprit critique qui n’inspirent plus que de rares intellectuels ignorés du divertissement médiatique.
De toutes les crises à surmonter, celle de l’intelligence est la plus grave. La défection des philosophes n’est pas la moindre des raisons de la survenue de la société civile, appelée à suppléer le sommeil des élites. […]
Cette régression est contagieuse. Outre la gauche et ses médias, elle touche une partie de la droite atteinte du syndrome du chien battu à peine un de ses membres ose-t-il se libérer de la pensée-caniche que l’entourage le somme de s’aplatir à nouveau. […]
Encore faudrait-il qu’ils consentent aux diagnostics sur les crises économiques, de l’Europe, des retraites, du logement, de l’école, de l’insécurité, de la cohésion nationale, etc.
C’est pourquoi la société civile, qui ne parle pas le politiquement correct et qui a l’expertise de ce qu’elle vit, doit être appelée à la rescousse. […] »
In Le Figaro, 9 mars 2012, by Ivan Rioufol
Son blog : blog.lefigaro.fr/rioufol/
Son adresse : irioufol@lefigaro.fr

Laisser une réponse


× un = 3