blog-politique

blog-politique

La Russie éternelle, change, redevient-elle fréquentable pour le monde et surtout l’Europe ?

« La permanence du pouvoir de Vladimir poutine en Russie et des méthodes de gouvernements qui sont les siennes, en interne comme à l’égard des anciens pays satellites et des ex-républiques de l’union soviétique, soulèvent régulièrement la question du caractère fréquentable ou non la fédération russe.
Après une période quelque peu tendue entre la Russie d’une part l’Europe d’autre part les Etats-Unis enfin il semblerait que pointe une éclaircie dans ces relations entre les deux anciens blocs de la guerre froide.
Malgré les efforts de son oligarchie, Moscou n’a pas les moyens de mener durablement une politique de confrontation avec ses voisins de l’Ouest. À cause de l’état de son économie mais encore plus inquiétant de sa démographie.
La période soviétique a permis de mener une politique systématique de conquête des espaces marginaux. Peut-être serons-nous un jour combien a coûté cet effort de peuplement de ces zones arctiques et péri arctique mené avec des subventions massives, et l’implantation d’activités non rentables.
Depuis la fin de l’URSS, la contraction de l’espace russe aux régions les plus accessibles s’opèrent dans un environnement démographique déclinant ; la Russie perd 700 000 habitants par an. Cette évolution n’est pas destinée à se renverser avant longtemps, (évolution défavorable de la pyramide du village, espérance de vie réduite par l’alcoolisme et les faibles performances du système de santé… des générations de moins en moins nombreuses. ). La Russie aurait bien du mal à garder le contrôle de la Sibérie face à une Chine 12 fois plus peuplée et affamée de matières premières.
Se pose donc son avenir moins propice et elle doit infléchir sa politique. Son adhésion à l’OMC va dans la bonne direction. Elle est doit également pacifier son voisin l’union européenne pour asseoir son avenir.
Si ces inflexions sont à la portée de l’oligarchie actuelle, elle serait durable si la Russie évolue à nouveau vers un peu plus de démocratie. »

Laisser une réponse


− un = 3