blog-politique

blog-politique

Printemps 2011, où en est le Liban ?

« Au bout de sept mois d’un éprouvant bras de fer ,Najib Mikati, richissime homme d’affaires sunnites, vient de réussir à former un gouvernement.

Mais c’est le Hezbollah qui dicte l’agenda du pays. En juillet 2006 l’État hébreu lancé l’opération au Liban « juste rétribution », suite à l’enlèvement de deux soldats en territoire israélien et trois autres tué. À l’époque, la milice chiite, avait amassé quelque 15 000 roquettes et une cinquantaine de missiles sol-sol et bâti le long de la frontière une formidable ligne de fortifications.

L’opération punitive se mua aussitôt en une véritable guerre qui devait durer un bon mois… Ce fut pour Israël un désastre tactique, vite passer aux yeux des faiseurs d’opinion pour une véritable défaite.

Le bilan doit être nuancé le Hezbollah a triplé son arsenal et il reste maître du Sud Liban. Mais sa marge de manœuvre militaire s’est considérablement réduite. Et la résolution 1701 du conseil de sécurité, même si elle a été impuissante à prévenir le réarmement de la milice, a tout de même permis à l’armée libanaise de se déployer dans le sud du pays. Le coup de force de juillet 2006 a donc été une regrettable erreur d’appréciation pour le Hezbollah et son chef, Hassan Nasrallah.

Mais celui-ci a émergé comme une principale force politique, il a ainsi pu le faire chuter le cabinet HARIRI Saad,, le fils du premier ministre assassiné par ses sbires en février 2005. Le voici donc entrer en force dans un gouvernement dont il contrôle 16 portefeuilles sur 30 ce qui lui confère le droit de veto qu’il recherchait.

Le pays du cèdre est donc actuellement dans « l’arc chiite » d’obédience iranienne. Mais tout en la réaction de l’Occident et de ses alliés sunnites pour éventuellement renverser la situation. D’autant que la cour pénale internationale devrait avancer dans l’enquête sur le meurtre de Rafic Hariri.… »

Laisser une réponse


quatre + = 11