blog-politique

blog-politique

LA FRANCE DES PRESIDENTIELLES DE 2012, VU PAR CLAUDE IMBERT

« …Avec le scrutin présidentiel, la France joue son destin dans une vaste arène. Le déclin français rôde depuis trente ans dans les rues et les foyers de la Nation subi par le peuple mais éludé par ses guides….
Le pathétique de ce scrutin fait entendre sa plainte. On ressent le fantasme d’une France solitaire qui nie la crise, refuse la dette et insulte la finance à qui la France emprunte…
C’est le confinement de la France qui fait tout son malheur actuel. Le monde est entré dans notre pays, contre son gré, par portes et fenêtres. L’Europe communautaire de Bruxelles a choisi la voie libérale. L’Allemagne et l’Angleterre aussi. Et toutes les social-démocraties européennes de même…
Seule la France affiche, dans son parti socialiste, les vestiges d’un gauchisme ailleurs abandonné, et dans sa droite des vestiges sociaux-démocrates. Elle conserve un syndicalisme sans syndiqués qui fit jadis la ruine de l’Angleterre avant que Thatcher ne la remettre sur pied…
La France n’a pas de Thatcher et n’en supporterait pas les « potions ». Elle résiste à l’immanence du monde, malgré qu’elle fût construite autour d’un dirigisme monarchique puis Jacobin. Du monde, elle n’a longtemps connu que ses propres conquêtes. Mais l’Empire a disparu, la guerre de 14-18 a massacré le pays, celle de 40 l’a humilié. Elle s’est offerte depuis cinquante ans un modèle social intenable…
La crise française devient celle d’un pays cadenassé dans ses frontières, ses certitudes et la rumination de ses échecs. Contre l’Europe, la finance, les marchés, la mondialisation, etc…, la France se cache encore dans une citadelle en ruine…
Il faut en sortir. N’ayons pas peur ! »

By Claude IMBERT in «Le point » du 26 Avril 2012

Le blog : Rien à redire……..Quelle belle photo de cette France qi peine à entrer dans le XXI siècle et qui ne se retrouve plus dans ces élites.

Laisser une réponse


+ 5 = six