blog-politique

blog-politique

Post politique

Selon Ghislain De Montalembert « Dans « Post Politique », Mathieu Laine dresse un constat sévère: affaibli de toutes parts, l’homme politique n’a plus les moyens de tenir ses promesses. Après la « Grande Nurserie » (Lattès, 2006), Mathieu Laine, chroniqueur au Figaro Magazine , dénonce le grand mensonge: les politiques nous promettent beaucoup mais il s ne peuvent plus grand chose pour nous sauver. Faute de moyens, mais aussi d’idées. Les vieilles recettes – comme l’interventionnisme étatique, qui revient au galop- sont peut-être rassurantes, mais elles sont vaines, selon lui.

« Les idées ont quitté la scène, laissant la place au pragmatisme et au court-termisme médiatique », s’impatiente cet avocat d’affaires de 33 ans, fondateur d’Altermind, une société de « producteurs d’idées » pour les grandes entreprises et les gouvernements. L’heure est venue de reprendre le pouvoir sur nos vies, estime Mathieu Laine qui, malgré les excès de l’économie libérale mis en lumière par la crise, se définit plus que jamais comme un partisant de la liberté et de la responsabilité individuelle. Si le XXème siècle a vu le politique, le XXlème s’annonce, à ses yeux, post-politique.(…) » Mathieu Laine remarque que « la politique n’a plus aucune marge de manoeuvre financière. Il ne peut tout simplement plus, matériellement, nous sauver(…) Il n’y avait plus d’argent, comment en trouver encore? » L’Etat, qui n’a plus les moyens de ses ambitions, entretient inutilement la fiction de sa puissance. (propos recueillis par Ivan Rioufol in Le Firgaro)

Laisser une réponse


sept − = 6